Préparer ses images

Bandeau panoramique Préparer

Photo © Christian IZORCE

Vous trouverez dans cette page toutes les recommandations relatives à la préparation des images, pour garantir le meilleur résultat possible.

L'essentiel

Pour l'exécution des travaux en Subligraphie®, nous vous demandons de convertir et d'amener vos fichiers au standard suivant :

  • résolution : 300 dpi au format du tirage,
  • espace colorimétrique : sRGB IEC61966-2.1 (Photoshop), sRVB (Lightroom), sRGB Color Space Profile (CaptureOne)
  • profondeur : 8 bits par couche,
  • type de fichier : de préférence TIFF, ou JPEG qualité maximale.

Avec Lightroom

  1. Recadrer l'image dans le ratio standard hauteur/largeur souhaité 2:3, 3:4, 1:1, 1:3
  2. Aller dans le menu Fichier > Exporter...
  3. Exporter vers : Disque dur
  4. Emplacement d'exportation : choisissez l'endroit où le fichier exporté va étre stocké sur votre disque dur. C'est ce dossier qu'il faudra aller rechercher lorsque vous chargerez le fichier sur notre site.
  5. Paramètres de fichier :
    SubliPix export Lightroom Paramètres de fichier
  6. Dimensionnement de l'image :
    SubliPix export Lightroom Dimensionnement de l'image
    Indiquer la valeur du petit côté de votre tirage en ajoutant le fond perdu (voir plus bas). Ici 40,4 permet de réaliser un tirage 40x60 cm (ratio 2:3) ou un tirage 40x40 cm (ratio 1:1, carré). 
  7. Cliquer sur Exporter

Avec Photoshop

  • Privilégier le dimensionnement lors du développement du RAW.
  • Penser à recadrer en respectant les ratios standards hauteur/largeur 2:3, 3:4, 1:1, 1:3 
  • Utiliser le menu Image > Taille de l'image... pour réaliser l'agrandissement et fixer la résolution à 300 Pixels/pouce
  • Menu Fichier > Enregistrer sous... au format TIFF avec les options suivantes
    SubliPix Photoshop options Enregistrer sous TIFF
    SubliPix Photoshop options TIFF

Traitement de vos images

La reproduction en sublimation thermique sur support rigide est un procédé d'avant-garde capable de produire des résultats de très haut niveau. C'est également une technique coûteuse. Dans le but de fournir le service le plus qualitatif possible à un prix restant abordable, nous avons opté pour deux stratégies :

  • proposer des formats standards correspondant à la majorité des demandes des photographes et illustrateurs, ce qui permet d'optimiser la découpe des formats - et donc leur prix - dans les plaques maîtres que nous utilisons (optimisation du calepinage),
  • ne permettre le tirage qu'aux dimensions adaptées à la définition des fichiers fournis. Ceci afin d'éviter les déconvenues (fichier trop peu défini par rapport au format de tirage demandé).

En conséquence, les fichiers qui nous sont fournis doivent avoir la taille du tirage souhaité à 300 dpi. Exemple : pour un tirage 60 x 90 cm, veillez à charger un fichier mesurant au minimum 60 x 90 cm à 300 dpi (c'est à dire comportant au minimum 10 630 x 7 087 pixels).

Contrairement à ce qui est proposé sur d'autres sites de tirage d'images, il n'est pas possible d'agrandir les fichiers après qu'ils aient été chargés sur notre site, ni de commander un tirage excédant les dimensions du fichier d'origine - ce qui peut conduire à des résultats décevants, voire catastrophiques ! En revanche, les formats standards homothétiques plus petits que le maximum autorisé vous seront également proposés.

Il vous appartient le cas échéant d'agrandir vos images à la taille voulue avec l'outil de votre choix et de contrôler si cette opération donne un résultat satisfaisant. Si vos fichiers ne respectent pas les dimensions et/ou les ratio des formats standards ci-dessous, vous pourrez nous adresser une demande de devis personnalisé qui affichera par défaut les dimensions maximales de tirage respectant notre règle des 300 dpi. Pour les personnes qui sont sont pas familières avec les outils de développement et de traitement d'images, nous tenons à votre disposition une liste de prestations comportant notamment l'agrandissement des fichiers à la taille souhaitée (dans la mesure du réalisable).

Flux de travail et caractéristiques des fichiers

Dans la mesure du possible, nous vous conseillons d'utiliser des fichiers bruts (RAW ou DNG) comme base de travail pour vos images. Si toutefois vous réalisez vos prises de vue en JPEG, veillez à sélectionner le mode FINE afin de limiter au maximum la compression (destructive) des informations contenues de vos fichiers.

Il est fortement recommandé de travailler les images le plus longtemps possible dans l'espace colorimétrique le plus large possible (espace natif du capteur de l'appareil pour le RAW, ProPhoto ou Adobe RGB pour le format TIFF), avec une profondeur de 16 bits par couche.

Pour l'exécution des travaux en Subligraphie®, nous vous demandons de convertir et d'amener vos fichiers au standard suivant :

  • résolution : 300 dpi au format de reproduction désiré, tenant compte si possible du fond perdu nécessaire au pressage,
  • espace colorimétrique : sRGB IEC61966-2.1 (sRVB pour l'export depuis Lightroom, 'sRGB Color Space Profile' pour l'export depuis CaptureOne)
  • profondeur : 8 bits par couche,
  • type de fichier : TIFF. Ou, à défaut, JPEG de très bonne qualité.

Attention : la conversion d'espace colorimétrique doit être effectuée en respectant une démarche contrôlée, adaptée à la nature de l'image (notamment si elle comporte de grandes portions de couleurs très saturées et/ou des dégradés fins) et correspondant également à votre choix esthétique (modes de rendu relatif ou perceptif).

Note : nous ne fournissons pas de profil pour le softproofing. Nous conseillons l'utilisation du profil sRGB IEC61966-2.1 comme référence pour la simulation du résultat de l'impression.

Votre environnement de travail

Il est très difficile d'obtenir d'un tirage (quel qu'en soit le support) un résultat visuel parfaitement identique à celui délivré par un moniteur. Il est néanmoins possible de s'en approcher d'assez près, à condition toutefois de respecter les règles suivantes :

  • le moniteur sur lequel vous visualisez votre image pour la préparer doit reproduire a minima l'ensemble de l'espace sRGB. Ce moniteur doit IMPERATIVEMENT avoir été calibré à l'aide d'un colorimètre ou d'un spectrophotomètre dans une configuration stable (système d'exploitation de l'ordinateur, carte graphique et son pilote, câble de connexion entre la carte graphique et le moniteur identiques lors du calibrage et lors de la préparation des fichiers),
  • le point blanc et la luminosité du moniteur doivent avoir été réglés avec soin, en cohérence avec les conditions d'éclairement de la pièce dans laquelle l'écran et les tirages sont observés (attention aux écrans trop lumineux !),
  • cet éclairage de lecture des travaux doit être le plus proche possible d'une lumière blanche (lumière naturelle de plein jour ou lumière d'origine électrique de température proximale de couleur supérieure ou égale à 5000K et d'indice de rendu des couleurs - IRC - supérieur à 85 %).

Les règles énoncées ci-dessus ne réprésentent qu'un sous-ensemble des conditions optimales de travail et de visualisation des images. En respectant les bonnes pratiques et les standards en vigueur dans la profession, les écarts entre la visualisation des images sur votre moniteur et les travaux que nous réalisons resteront très minimes. D'une manière générale, SubliPix ne maîtrisant pas les caractéristiques propres à chaque installation, il ne nous sera pas possible de prendre en compte de réclamation à ce sujet. Mais soyez assurés que SubliPix met tout son savoir-faire en jeu pour garantir la neutralité du procédé :

  • notre filière de production fait l'objet de vérifications et de calibrages réguliers qui assurent de manière constante la plus haut niveau de transparence - tant du point de vue de la définition, du contraste, que de la colorimétrie des images, 
  • tous les fichiers reçus par SubliPix font l'objet d'un double contrôle d'entrée (contrôle automatique au chargement des images puis vérification humaine avant sublimation),
  • tous les travaux réalisés font systématiquement l'objet d'une comparaison avec le fichier transmis, visualisé sur moniteur calibré, à large palette colorimétrique. Nous garantissons donc que les images subligraphiées sont conformes (en définition, contraste et colorimétrie) aux fichiers qui nous sont envoyés. 

Fond perdu

La Subligraphie étant un procédé de reproduction par sublimation thermique faisant intervenir une épreuve de transfert, il est nécessaire de réserver un fond perdu de quelques millimètres débordant de chaque côté du format désiré. Consulter également à ce sujet notre page FORMATS

FormatsFond perdu (sur chaque côté)
18 x 27 ; 24 x 36 ; 30 x 40 ; 30 x 45 ; 40 x 402 millimètres
30 x 90 ; 40 x 60 ; 45 x 60 ; 60 x 60 ; 60 x 80 ; 60 x 902,5 milimètres
50 x 150 ; 80 x 120 ; 90 x 120 ; 100 x 1003 millimètres

Exemple :

Une image pour tirage en 60 cm x 80 cm doit en fait mesurer 60,5 cm x 80,5 cm (à 300 dpi). La zone d'image doit donc dépasser de 2,5 millimètres sur les quatre côtés du format. Attention : ne pas compléter l'image avec des bords blancs !

Marge

Il vous est possible de nous confier des images entourées d'une marge blanche, noire, ou d'une toute autre couleur, à condition que celle-ci soit d'une largeur supérieure à 15 mm (sur chaque côté de l'image). Cette option impose des contraintes supplémentaires sur le centrage du transfert en production (traits de coupe inclus dans votre fichier) et est donc proposée sur devis. Nous contacter

Une question concernant la préparation des images ?

Peut-être y avons nous déjà répondu dans notre rubrique VOS QUESTIONS